Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/05/2008

8 Mai 1945, la Victoire......mais à quel prix!

575a7a6caf1ff4b4023ad6414c99cf5f.jpg Depuis plus de 40 ans, nous célébrons la victoire de 1945, à l'issue d'une guerre atroce dont les Gruissanais ont payé un lourd tribu. Si certains sont revenus meurtris des camps de prisonniers ou du STO, beaucoup n'auront pas eu la chance de revenir du champ de bataille ou des camps de la mort. Ci-dessous, le tragique destin de Félicien ALLEON.

Le 30 avril 1940, le contre-torpilleur Français "Maillé - Brézé" se trouve mouillé, tous feux éteints, en rade de GREENOCK, ville située à l'estuaire du fleuve CLYDE (Ecosse). A son bord, se trouve un jeune Gruissanais de 25 ans, Joseph ALLEON, plus familièrement appelé Félicien, en hommage à son cousin mort pour la France au début de la 1ère Guerre mondiale. Félicien se trouve donc embarqué sous le matricule 2466 T 36, en qualité de matelot maître d'hôtel, sur un navire de guerre inauguré en 1931 et comptant 230 marins.
Rien ne laisse à penser que Félicien allait connaître le même destin que son cousin, et pourtant!... le service historique de la marine est là pour nous rappeler que: "Ce 30 avril 1940, à 14h15, alors qu'un quartier-maître travaille à l'entretien des mécanismes des tubes lance-torpilles avant, le lancement intempestif de la torpille 1 se produit. Comme toute les torpilles à bord, elle est amorcée et, projetée à l'avant dans l'axe, elle explose, provoquant une vaste brèche du pont à tribord par le travers de la chaudière 1 qui est détruite et dont les débris envahissent en partie le poste 4. La cheminée 1 tombe et plusieurs brèches importantes sont provoquées dans le bordé. Un violent incendie se déclare immédiatement dans le poste des maîtres et se propage avec une rapidité foudroyante dans toute la partie avant. Les soutes avant, bien que n'ayant pu être noyées ne sautent heureusement pas. Dans la crainte de leurs explosions, le commandant fait évacuer le navire à 15h15. Plus tard, vers16h30, des groupes d'officiers et d'hommes remontent à bord et noient les soutes à munitions arrière. Les pompiers de GREENOCK maîtrisent l'incendie vers 19h30 mais le bâtiment, très chargé d'eau, s'enfonce par l'avant. Une tentative de remorquage ne peut être effectuée à temps et le "Maillé - Brézé" coule vers 20h. De nombreux marins se trouvent enfermés par l'explosion dans la partie avant et, si certains parviennent à sortir par les brèches, d'autres ne peuvent s'échapper. On compte 21 disparus, 47 blessés et 6 tués" parmi lesquels Félicien ALLEON.

L'histoire se répète donc 26 ans après le drame de la 1ère guerre. Les ALLEON sont à nouveau frappés par la mort tragique d'un des leurs. Elle emporte Félicien en pleine jeunesse, laissant ses parents, Marie et Henri-Auguste ALLEON dans une immense peine qu'ils partagent avec leurs 2 autres enfants, Auguste et Raymonde, et leurs petits enfants Henri (10 ans) et Marie Thérèse (10 ans).
779e6bf9630e8169f7b9230a91e491ca.jpg
Le cortège funèbre en Ecosse.

23/04/2008

Ils auraient 90 ans en avril 2008

2c000fe816f1997790dba17fb770c465.jpgAlbert BRAS et André BATUT étaient cousins germains du côté de leurs mères respectives, Francine ALLEON et Andréa ALLEON. Ils sont nés à 23 jours d'intervalle en avril 2008. Nous leur consacrerons un article ultérieurement.1025b2dccd4c9f1a615ad9fdcac8f764.jpg

31/03/2008

LES ANNEES "8"

Tout au long de l'année 2008, nous allons être guidé par la commémoration des évênements qui ont marqué notre village. Nos aïeuls ayant contribué à l'histoire de notre commune, la généalogie ne peut être qu'associée aux évènements du passé.
Au chapitre des célébrations à ne pas manquer en 2008, nous pouvons citer entre autre:
Les 140 ans de la fontaine du "Griffoul" inaugurée en 1868
Les 110 ans de la réception des travaux du canal du Grazel en 1898
Les 110 ans de la 1ère maison sur la plage, réalisée par l'entreprise "Rond"
Les 90 ans de l'armistice du 11 novembre 1918
Les 70 ans du réveil Gruissanais né en 1938
Les 60 ans du classement du château, aux monuments historiques en 1948
Les 40 ans des évènements de Mai 1968
Les 30 ans de la mjc et de la zone techniqu du port
Les 10 ans du centre nautique...et nous en oublions sûrement d'autres...
Il faut rendre l'hommage qu'ils méritent, à tous les Gruissanais, qui par leur engagement public, leur bénévolat ou leur professionalisme, ont été à l'origine de ces évènements.
Inutile de rappeler ici qu'il revient au tailleur de pierres, Ferdinand ALLEON (1839 - 1921) la réalisation de la fontaine du griffoul, financée en 1868 par le don de Mailhenc espert, ancien Maire de Gruissan et marie RAZOULS son épouse.
Les amis du château récemment constitués en association 1901, préparent pour 2008 une fête médiévale au pied de la tour Barberousse. On ne peut que se réjouir d'une telle initiative culturelle qui va mettre en valeur notre patrimoine. ce sera là l'occasion de célébrer les 60 ans du classement du château aux monuments histiriques, classement obtenu grâce à l'action du conseil municipal présidé en 1948 par Félicien BATUT.
Félicien BATUT (1916 - 1990) était un des arrières petits fils de ferdinand ALLEON.
80 nas séparent l'inauguration de la Fontaine du classement du château, une histoire de famille en somme!
Si les monuments témoignent du passé, notre devoir est de garder intact le souvenir de ceux qui ont oeuvré pour leur réalisation et leur préservation.