Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/12/2006

La passion de la généalogie

1 Français sur 2 s'intéresse à la généalogie !
Une enquête récente de l'IPSOS révèle que 48% des Français s'intéressent à la généalogie, devenue aujourd'hui l'une des premières passions en France.
Près d'une famille sur deux (42%) dispose déjà d'un arbre généalogique. Un Français sur 4 (23%) déclare avoir déjà effectué des recherches généalogiques. Certes, ces recherches sont principalement faites par des personnes retraitées ou inactives (35,5%), mais il est encourageant de constater que cette passion est partagée par toutes les tranches d'âges: 20,1% des 15 - 24 ans et 23,7% des 35 - 49 ans.
La généalogie est une activité en plein essor. En effet, outre les 23% de Français qui ont fait une démarche active, c'est 25% des personnes interrogées qui se disent prêtent à débuter une recherche...faites vous partie de ceux là?

Généalogie selon JL Beaucarnot

J.L Beaucarnot, dit le "Pape de la généalogie", nous en dit plus sur cette nouvelle passion des Français.
Longtemps considéré comme un passe temps des nobles et notables, la généalogie s'est aujourd'hui démocratisée grâce à sa médiatisation, à l'allongement du temps de loisirs, à l'impact d'internet...
La fragilisation de la famille, l'impact de la révolution industrielle et de l'exode rural ont fait de cet engouement "une fièvre identitaire" en réaction aux sensations de déracinement.
Ce profond besopin identitaire devient une passion contagieuse. La généalogie doit aussi son succès à ses propres atouts, en ce qu'elle tient à la fois de "l'enquête policière", de la collection, du puzzle.
Mais elle doit aussi son essor au fait qu'elle est la nouvelle expression de la vieille passion des Français pour l'histoire. Ainsi, le généalogiste à travers ses recherches, arrive souvent à faire véritablement oeuvre d'historien.
A l'heure des familles décomposées et recomposées, la généalogie s'affirme comme un puissant facteur de renforcement des cohésions familiales et de relance du dialogue inter-générations ( avec notamment les cousinades de plus en plus nombreuses, les journaux de familles et sites familiaux sur internet).
Les spécialistes y voient même des apports au plan clinique, de la génétique et même de la médecine !...mais c'est une autre histoire! (à suivre)